Free Shipping for Orders over €65

Le CBD apparaît-il sur un test de dépistage de drogues ?

26 mars, 2021 par
Le CBD apparaît-il sur un test de dépistage de drogues ?
Alla Kolosova

Au cours des dernières années, le CBD (cannabidiol) a fait une transition rapide et impressionnante vers le grand public. Nous disons adieu à l'époque où les gens associaient ce complément naturel à des drogues illicites, et nous reconnaissons et célébrons au contraire ses bienfaits naturels pour le bien-être. Pour beaucoup, la prise de CBD fait partie de la routine quotidienne, similaire à la prise de vitamines le matin. 

Cependant, une question est fréquemment posée (en particulier par ceux qui travaillent dans des professions soumises à des tests de dépistage de drogues, comme les enseignants, les athlètes et la police, pour n'en citer que quelques-uns): l'huile de CBD est-elle détectée dans un test de dépistage de drogues? Peut-on échouer à un français test de dépistage de drogues à cause de la prise CBD ?

Les règles et les conditions d'un test de dépistage de drogues peuvent varier considérablement selon les situations et les lieux ou contextes. Par conséquent, il n'est pas possible d'affirmer de manière générale que le CBD sera ou non détecté lors d'un test de dépistage de drogues. Ainsi, bien que dans cet article nous ne puissions pas donner de conseils médicaux ou juridiques, nous pouvons tout de même vous expliquer comment ou pourquoi le CBD pourrait ou non être détecté lors d'un test de dépistage de drogues, ce qui, nous l'espérons, vous aidera à prendre une décision plus éclairée.

Comment ou pourquoi le CBD pourrait-il ou ne pourrait-il pas être détecté lors d'un test de dépistage de drogues ?

Dans cet article, nous abordons les points suivants :

  • Qu'est-ce que le CBD ?

  • Que recherchent les CBD test salivaire de drogues?

  • Les différents types d'extraits de CBD

  • Étiquetage incorrect

  • Tests en laboratoire

  • Combien de temps le THC reste-t-il dans l'organisme ?

  • Conclusion

Qu'est-ce que le CBD ?

Pour donner la meilleure et la plus complète des explications sur les raisons pour lesquelles le CBD pourrait ou non apparaître dans un test de dépistage de drogues, il est important de comprendre ce qu'est le CBD et ses origines.

Le cannabidiol est un composé naturel présent dans les plantes de la famille du cannabis. Ce type de composé est connu sous le nom de cannabinoïde et il en existe plus d'une centaine dans les plantes de cannabis. Ces cannabinoïdes interagissent avec le corps humain par le biais d'un ensemble de récepteurs qui constituent un système connu sous le nom de système endocannabinoïde, lequel interagit pour affecter une série de processus physiologiques.

Les différents cannabinoïdes ont des effets différents sur l'organisme. Bien qu'il en existe plus d'une centaine, les deux dont les effets sont les plus étudiés sont le CBD (cannabidiol) et le THC (tétrahydrocannabinol). Il existe des associations courantes entre le cannabis et la notion de « planer » - une expérience psychoactive - qui est une conséquence directe de l'ingestion de THC. Le CBD quant à lui n'a aucun effets secondaires psychotrope et ne fait donc pas «planer».

Il existe différentes souches de la plante de cannabis qui contiennent des niveaux variés de CBD et de THC. Les plantes qui sont utilisées pour produire du CBD sont connues sous le nom de plantes de chanvre et possèdent une teneur en THC extrêmement faible.

Que recherchent les CBD test salivaire de drogues?

Un test de dépistage de drogues standard recherche la présence de THC. Cela signifie que la détection de la quelconque quantité de ce composé dans le sang ou salivare peut entraîner un résultat positif du test. Étant donné que les tests de dépistage de drogues fonctionnent généralement sur la base d'une politique de tolérance zéro, la présence de toute quantité de THC dans le sang - aussi minuscule soit-elle - ne sera pas tolérée.

Les différents types d'extraits de CBD

Il existe une limite légale à la teneur en THC d'un produit à base d'huile de CBD. Mais cette limite n'est pas universelle ; elle peut varier d'un pays à l'autre. Dans de nombreux pays (dont la France), les produits à base d'huile de CBD doivent contenir au maximum 0,2 % de THC pour être considérés comme légaux. Toutefois, aux Pays-Bas et en Suisse par exemple, cette limite est de 1 %. Il est donc important de connaître les règles du pays dans lequel vous vous trouvez et de vérifier les informations présentes sur l'étiquette du produit.
Jusqu'en 2015, on pensait que lorsque les molécules de CBD étaient extraites de manière isolée des autres cannabinoïdes, les flavonoïdes et les terpènes présents dans la plante de cannabis, elles avaient un effet plus concentré et plus direct. Ce type d'extrait (qui isole les autres cannabinoïdes) est appelé isolat de CBD.
Cependant, dans une étude menée par le Lautenberg Center for General and Tumour Immunology, les chercheurs ont découvert que l'huile de CBD était en réalité plus efficace lorsqu'elle était extraite avec les autres molécules (sans isoler les autres molécules), ce qui ressemble à la composition naturelle de la plante de cannabis. Lorsque toutes ces molécules fonctionnent et agissent ensemble en synergie, on parle d'« effet d'entourage ».
C'est l'effet d'entourage qui induit la présence de très petites quantités de THC dans les produits CBD. L'extrait de CBD qui contient tous les composés et molécules tels qu'on les trouve dans la forme naturelle de la plante de cannabis est connu sous le nom d'« extrait à spectre complet ». Les quantités de THC contenues dans les produits à spectre complet sont toujours si infimes que l'ingestion d'un tel produit CBD n'aura aucun effet psychoactif. Mais elles assez importantes pour qu'on parle d'effet d'entourage et, malheureusement aussi importantes pour donner parfois un résultat positif à un test salivaire de drogues.
On pourrait croire qu'il s'agit d'un dilemme ou d'une situation sans issue : l'isolat de CBD n'est pas aussi efficace, tandis que l'extrait de CBD à spectre complet est largement plus efficace, mais contient des traces détectables de THC qui affecteront les résultats d'un test de dépistage de drogues. Heureusement, il existe une troisième option, l'extrait de CBD à large spectre.
L'extrait de CBD à large spectre contient tous les cannabinoïdes, flavonoïdes et terpènes, à l'exception du THC. Cela signifie qu'il vous procure tous les bienfaits naturels du CBD sans le THC.

Les produits que vous pouvez trouver et qui sont commercialisés comme étant sans THC (ou zéro THC) contiennent sans doute un extrait de CBD à large spectre. C'est ce type de produits à base de CBD que les athlètes, qui sont soumis à de fréquents contrôles antidopage, utiliseraient.


Étiquetage incorrect

Si vous envisagez de prendre de l'huile de CBD, mais qu'en même temps vous savez que vous risquez d'être soumis à des tests de dépistage de drogues, il est impératif de lire attentivement et complètement l'étiquette du produit. Et malheureusement, cela peut en soi causer certains problèmes.

L'essor récent de l'industrie du CBD, ainsi que les recherches constantes et les nouvelles découvertes qui sont effectuées prouvent que le marché du CBD est largement non réglementé. En d'autres termes, le marché se développe plus rapidement que les gouvernements ne peuvent le contrôler. D'ailleurs, il n'existe pas d'organisme de réglementation distinct pour toute l'industrie du CBD.

"Certaines entreprises ont vu là une occasion d'exploiter un nouveau marché lucratif et elles fabriquent des produits de mauvaise qualité et/ou mal commercialisés. Cela signifie que non seulement les gens se font escroquer avec du CBD de mauvaise qualité, mais aussi qu'une entreprise peut étiqueter ses différents produits comme étant à spectre complet ou sans THC, alors qu'en réalité elle n'a pas extrait le THC de ces produits. Ce qui incite certaines entreprises à adopter ce type de pratique est par exemple le fait certaines personnes (qui n'ont pas besoin de passer des tests de dépistage de drogues) peuvent ne pas le remarquer, ou encore le fait qu'elles (ces entreprises) n'auront pas à dépenser de l'argent pour le procédé d'extraction du THC.Alors, comment éviter de tomber dans ce piège ? La réponse dans la section suivante."

Test en laboratoire

Clinical-Trials

La bonne nouvelle est qu'en réalité, éviter de tomber dans ce type de piège est plus simple que vous ne le pensez ! En effet, tous les producteurs de CBD légitimes et de qualité supérieure font appel à un laboratoire tiers indépendant pour tester la qualité et la consistance de leurs extraits et produits CBD. 

Si vous effectuez des recherches approfondies (ce que vous devriez faire si vous envisagez de prendre du CBD lorsque vous êtes soumis à des tests de dépistage de drogues), alors vous pouvez trouver des documents en ligne (relatifs aux tests des produits en laboratoire) sur le site web du producteur. N'oubliez pas que si aucun résultat de laboratoire n'est disponible, réfléchissez à deux fois avant d'acheter des produits CBD de cette société.

Les certificats que vous trouverez sans doute parmi ces documents indiqueront le niveau de pureté de l'extrait de CBD, ce niveau dépendant de la présence d'impuretés dans le produit. Et l'information à laquelle vous devriez prêter une attention particulière est la répartition des cannabinoïdes présents dans le produit, en regardant par exemple si ce dernier ne contient véritablement pas de THC.

Combien de temps le THC reste-t-il dans l'organisme ?

Vous lisez peut-être ceci après avoir déjà pris un produit CBD contenant des traces de THC, et vous vous demandez combien de temps il va rester dans votre organisme avant que vous puissiez passer un test de dépistage de drogues et obtenir un résultat négatif. Eh bien, notez que cela dépendra bien sûr de la quantité et de la régularité avec laquelle vous avez pris ce produit. Voici comment votre corps traite ce THC.

Lorsque le THC pénètre dans la circulation sanguine, il est décomposé pour former des molécules appelées métabolites. Ces métabolites seront stockés dans les cellules adipeuses et seront finalement excrétés ou éliminés sous forme d'urine. La vitesse à laquelle votre organisme se débarrasse du THC dépend de la fréquence à laquelle vous l'avez ingéré, car cela peut provoquer une accumulation. Cela dépend aussi de votre métabolisme, lequel varie en fonction de votre poids, de votre âge et de votre mode de vie. En général, le THC est éliminé de l'organisme en 30 heures, mais cela peut prendre jusqu'à 21 jours dans certains cas.

Conclusion

Nous venons de vous présenter une grande quantité d'informations ; il serait donc bon de faire un bref récapitulatif de ce qui a été abordé ! 

Tout d'abord, en raison de la présence de THC dans les plantes de cannabis, il est difficile d'affirmer à 100 % que le CBD contenu dans un produit à base de CBD ne sera pas détecté lors d'un test de dépistage de drogues. Cependant, il y a un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour garantir une forte probabilité qu'il n'y ait pas de THC dans votre produit.

Tout d'abord, choisissez un produit CBD dont l'extrait est à large spectre, ce qui signifie que toutes les molécules naturelles (autres cannabinoïdes, terpènes, flavonoïdes) sont présentes pour provoquer l'effet d'entourage, mais que le THC a été retiré.

Vérifiez soigneusement l'étiquetage du produit, puis comparez les informations de cet étiquetage aux résultats des tests en laboratoire indépendant du fabricant de CBD, ces résultats étant accessibles sur son site web.

Enfin, si vous savez quand vous allez passer un test de dépistage de drogues, il serait judicieux de laisser à votre organisme le temps de métaboliser et d'éliminer la présence potentielle de THC.

FAQ

Le CBD apparaît-il sur un test de dépistage de drogues ?

Plusieurs facteurs peuvent influencer le résultat du test. Par exemple, votre taille, la durée et la fréquence à laquelle vous avez consommé des produits à base de CBD. Si vous craignez de passer un test de dépistage de drogues tout en consommant du CBD, il serait judicieux pour vous d'opter pour un produit CBD qui ne contient pas de THC, comme un isolat de CBD ou un produit CBD à large spectre.

Quel est le meilleur moment pour effectuer un test de dépistage de drogues CBD ?

Il n'y a pas de « meilleur moment » pour passer un test de dépistage de drogues. Si un tel test est une préoccupation pour vous, dans le cadre votre emploi ou pour autre chose importante, alors vous devriez choisir des produits CBD SANS THC, comme un isolat de CBD ou un produit CBD à large spectre.

Le CBD peut-il vous faire échouer à un test de dépistage de drogues ?

Les produits à base de CBD qui contiennent une concentration de THC supérieure à 0,3 % sont considérés comme de la marijuana. Les produits CBD dont la concentration en THC est supérieure à 0,3 % obtiendront donc un résultat positif au test de dépistage de la marijuana. Ainsi, vous n'échouerez pas au test si vous utilisez des produits CBD contenant moins de 0,3 % de THC.

Où puis-je faire un test de dépistage du CBD en France ?

Les tests de dépistage de drogues peuvent être effectués aux services d'urgence des hôpitaux, dans des laboratoires d'analyse médicale ou encore dans des cliniques de désintoxication. Des tests sont également accessibles librement dans le commerce. Par ailleurs et indépendamment de votre volonté cette fois, les forces de l'ordre, dans le cadre de leurs contrôles / missions peuvent vous faire passer un test de dépistage de drogues.